TÉLÉCHARGER FILM POLISSE AVEC JOEY STARR

TÉLÉCHARGER FILM POLISSE AVEC JOEY STARR

TÉLÉCHARGER FILM POLISSE AVEC JOEY STARR

Il y avait un documentaire de Vincent Liger, La Brigade de protection des mineurs. J'ai été à la fois émue et captivée. Voir un policier sans armes devant un enfant, c'est… désarmant. J'aime aussi le travail autour de l'accident, de la spontanéité. Vous avez ensuite vous-même suivi le travail des policiers, à la manière de la photographe que vous interprétez dans le film.

Nom: film polisse avec joey starr
Format:Fichier D’archive (Film)
Version:Dernière
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:51.49 Megabytes

L'île aux enfants - Anne Germain 2. Les roumains - Stephen Warbeck 3.

Les roumains Oud Version - Stephen Warbeck 4. Baby I'm Yours feat. Irfane - Breakbot 5. Kidnapping - Stephen Warbeck 7.

J'observais, j'écrivais dans mon carnet. Mais, contrairement à mon personnage, je ne pouvais pas prendre de photos, encore moins filmer. Ce fut assez chaotique car aucun policier ne m'aidait.

VOD : Polisse

Il y en a un a qui a fini pas me prendre sous son aile. J'ai gardé beaucoup de contacts dans la police.

Les policiers de la BPM ont-ils vu le film? L'ont-ils aimé? Il y a eu une projection pour eux.

Toute la brigade était là. Le préfet est même venu.

Autres bases documentaires

Bien sûr, il y a toujours des gens pour dire que ça ne se passe pas comme ça dans la réalité. Par exemple, dans le film, les gardes à vue commencent de manière abrupte.

Mais je ne pouvais pas faire ça à cause du rythme que je voulais donner au film. Comment vos modèles ont-ils reçu l'image que vous donnez d'eux? De toute façon, on est dans l'ordre du ressenti, et chacun a le sien. Polisse ne peut donc être considéré comme un documentaire? J'ai repris des situations et des événements que j'avais vus.

Polisse dans l'actualité

Mais la vérité de la vie et celle du cinéma sont bien différentes. C'est une succession de clichés. Il faut la fabriquer et la malaxer pour faire un film. Faire croire que c'est vrai représente un énorme travail. J'ai écrit neuf mois avec Emmanuelle Bercot, qui joue également dans le film.

Comment travaillez-vous avec les acteurs? Je mets toujours la pression sur les comédiens. Pour Polisse, ils ont suivi un stage d'une semaine, ils se sont entraînés au tir.

Mais, ensuite, je n'organise pas de répétitions, ni de lecture du scénario. Le plus important est que, moi, je me prépare.

Polisse, un film coup de poing

Je lis mon scénario tous les soirs, je le visualise dans ma tête, je le mets en bouche. Quand j'arrive sur le plateau, je connais la scène, je sais comment je vais filmer et je sens comment cela peut se passer. Pour la scène où une mère décide de se séparer de son enfant et de le confier à la BPM, c'était important. L'enfant vivait son rôle à fond, alors que sa propre mère était présente sur le plateau. Quand j'avais fait des essais avec lui, il ne disait rien mais j'arrivais à lui parler. Il était renfermé, mais vrai.

Je savais qu'on ne pourrait faire qu'une prise. La scène du fou rire était-elle écrite elle aussi?

Au bout de deux heures dans les locaux de cette Polisse-là, on est heureux de revoir la lumière du jour, en espérant qu'elle servira d'antidote à ce mélange de narcissisme et de voyeurisme. Le scénario de Maïwenn et Emannuelle Bercot qui jouent toutes deux dans le film est construit comme un condensé de série télévisée.

Les policiers de la Brigade de protection des mineurs de Paris- Nord ont à connaître une douzaine d'affaires - le matériau d'une saison télévisée en une séance de cinéma, commercialement l'offre est irrésistible.

"Polisse" : voyeurisme et clichés, les bavures de Maïwenn

La qualité héroïque de ces fonctionnaires est d'autant plus manifeste qu'ils arborent leurs travers - petits ou grands - comme la preuve de leur humanité : Sue Ellen Emmanuelle Bercot est alcoolique, Fred Joeystarr - c'est l'orthographe officielle pour ce film est mal marié, Iris Marina Foïs est anorexique.

Et pourtant, ces gens comme les autres sont infaillibles dans l'exercice de leur profession. C'est ce que constate Melissa Maïwenn , photographe invitée par la hiérarchie à chroniquer le travail de la BPM.